Courrier du Ministre de l’Intérieur

Le 11 décembre 2014
Share Button

Monsieur le secrétaire général, Paris, le 6 décembre 2014 Les élections professionnelles dans la fonction publique viennent de s’achever. Elles vous ont fortement mobilisé au cours des derniers mois, dans une relation soutenue avec l’administration en charge de l’organisation complexe de plusieurs centaines de scrutins.

Elles ont également donné lieu à une campagne dont je veux saluer la dignité, qui marque l’attachement des partenaires sociaux aux valeurs de respect et de responsabilité, au-delà des sensibilités propres à chaque organisation et des concurrences légitimes.

Je tiens tout d’abord à vous remercier pour cela. Je vois dans cette démarche les signes encourageants d’un dialogue social à venir, fondé sur ces mêmes valeurs et gage de progrès pour les personnels que vous représentez comme pour le service public.

Je souhaite vous féliciter surtout pour vos résultats, qui témoignent de la confiance que vous ont accordée les agents du ministère de l’ intérieur, quel que soit leur statut  s’agissant du comité technique ministériel ou par corps pour ce qui concerne les élections aux commissions administratives paritaires.

L’administration, pour progresser avec ses agents au service des Français, a besoin d’organisations syndicales fortes. Je me réjouis que le taux de participation élevé aux différents scrutins ait, tout à la fois, démontré l’ intérêt porté à ces élections par les agents du ministère, et conforté la légitimité des organisations qui se présentaient à leurs suffrages.

Je ne doute pas de la qualité de la concertation qui s’instaurera au cours des quatre années à venir et de la possibilité de dégager, sur les sujets majeurs qui nous attendent, les solutions efficaces.

Je souhaite que nous puissions nous accorder sur la majorité d’entre eux, et que le dialogue nous permette de dégager des compromis positifs sur les dossiers qui ne recueilleront pas d’emblée un accord unanime.

Soyez assuré, dans tous les cas, de ma volonté de dialogue, partagée par les administrations centrales et déconcentrées du ministère de l’intérieur.

Read previous post:
La « substitution » de documents de l’employeur

Photocopier ou substituer des documents appartenant à son employeur ne caractérise pas forcément un vol. C’est ce que vient récemment...

Close