L’intersyndicale FO CGTR FSU SOLIDAIRES CFTC fait le point

Le 3 mars 2015
Share Button

FO, la CGTR, la FSU Solidaires et la CFTC se sont réunis ce jour afin de d’exprimer devant la presse leur opposition à la Loi Macron qui est dans la continuité du pacte de responsabilité avec ses milliards d’exonérations et ses coupes sombres dans le service public.

Au delà du tableau brossé de la situation sociale dans notre département qui se dégrade rapidement taux de chômage élevé, accroissement des CDD d’un mois, augmentation de personnes sous le seuil de pauvreté, suppression d’emplois, pouvoir d’achat en baisse, services publics menacés, il est clair que le passage en force à l’assemblée nationale pour l’adoption du projet de loi ne recueille pas l’assentiment des syndicats présents lors de cette réunion. Par ailleurs, il est bon de signaler q’une invitation a  été adressée à la cfdt et à l’unsa qui n’a pas donné suite pour l’une et a décliné l’invitation pour l’autre.

L’objet de cette réunion intersyndicale n’était pas d’appeler à la grève et à la manifestation ainsi que l’a très bien compris la cftc qui , même si elle n’est pas partie prenante à l’action du 9 avril prochain, a tenu à être présente et à faire part de son analyse sur les dispositions de cette loi qui , nonobstant le travail dominical , fait une attaque en règle contre les acquis sociaux des salariés.

Lors cette rencontre avec la, presse, le secrétaire général de FO a déclaré que le « pacte de responsabilité », la rigueur budgétaire, la réforme territoriale, nombre de dispositions du projet de loi dit « Macron » ainsi que plusieurs décisions des pouvoirs publics et du patronat aggravent la situation des salarié(e)s, des retraité(e)s et des chômeurs(ses).

 

 

Read previous post:
Calendrier de formation

Fred SOUILLOT nouveau secrétaire confédéral chargé de la formation syndicale et donc responsable du CFMS qui est le centre de...

Close