Le CCN appelle à la mobilisation interprofessionnelle

Le 5 octobre 2017
Share Button

La position du Comité Confédéral National réuni les 28 et 29 septembre dernier a été claire. Le CCN s’est prononcé contre les ordonnances dans la même ligne qui a été la sienne contre la loi « Travail ».

Le CCN a donné lieu à des échanges très vifs et les débats s’ils ont été parfois houleux ont fait la démonstration que les décisions à Force Ouvrière ne sont pas le fait d’un homme , d’un bureau collégial et encore moins ne résultent pas ni pressions diverses ni d’insultes à travers les réseaux sociaux.

La résolution adoptée par le CCN ne souffre d’aucune ambiguïté « CONTRE LES ORDONNANCES, FO EST DÉTERMINÉE À DÉFENDRE LES DROITS DES SALARIÉS :

FO poursuit son combat contre la loi « Travail » d’août 2016, y compris sur les aspects juridiques, constitutionnels, conventionnels et réglementaires. Le CCN revendique son abrogation.

Concernant les ordonnances sur le Code du travail, celles-ci s’inscrivent dans la même logique néolibérale que FO dénonce. Le CCN souligne l’importance du travail réalisé par la Confédération durant trois mois de concertation, en application du réformisme militant et qui a permis le maintien de certaines garanties et le blocage de plusieurs dispositions. Cependant les textes finaux comportent nombre de mesures inacceptables, dont le CCN revendique le retrait. En effet, celles-ci constituent une véritable régression sociale et certaines mettent en péril le syndicalisme confédéré.

C’est pourquoi FO a voté contre ces ordonnances dans toutes les consultations officielles.

Le CCN mandate le Bureau confédéral pour peser sur les décrets et examiner toutes les possibilités de recours juridiques sur ces ordonnances et sur les décrets d’application à venir, en particulier sur la fusion des IRP que le CCN condamne.

Compte tenu de la gravité de la situation et des risques qui se profilent pour les travailleurs et les droits sociaux (décrets de mise en œuvre des ordonnances, Assurance chômage, formation professionnelle, service public, retraites), le CCN considère qu’une mobilisation interprofessionnelle avant la ratification des ordonnances est nécessaire. Il donne mandat à la CE, au Bureau confédéral pour prendre toutes les dispositions et initiatives dans ce sens, y compris en lien avec les autres confédérations syndicales. Il demande à toutes ses organisations, à tous ses militants, à tous ses syndiqués de rester particulièrement vigilants, réactifs et mobilisés. »

De ce fait, l’Union Départementale  va demander aux syndicats FO de préparer la mobilisation interprofessionnelle de novembre,  conformément au mandat du CCN .Par ailleurs, une rencontre avec les autres organisations syndicales devient nécessaire et la manifestation intersyndicale de la fonction publique devrait constituer un point d’appui pour l’action interprofessionnelle avant la ratification des ordonnances.

 

Read previous post:
La décision appartient au Comité Confédéral National

Les cinq ordonnances et les trente-six mesures de la réforme du travail ont fait l'objet d'une mise en scène avec...

Close