Les hospitaliers refusent la suppression de l’indexation des primes

Le 15 mai 2018

Reçus en préfecture par le Directeur de cabinet du Préfet, les syndicats en sont ressortis déçus n’ayant eu aucune assurance sur la non application  de la mesure de suppression de l’indexation des primes des hospitaliers.

Pour FO, la gravité de l’offensive à l’encontre du personnel hospitalier ne peut être discutée sur le plan local. Accepter une compensation de salaire en contrepartie de l’acceptation de la suppression de l’indexation revient à mettre le doigt dans l’engrenage de la rémunération des fonctionnaires et cela n’est pas acceptable. Davis Belda le représentant de FO estime que notre région ne peut pas être traité comme une région pilote alors que cela concerne l’ensemble des DOM.

FO considère qu’il s’agit d’une tentative pour remettre en cause les salaires dans la fonction publique et invite le personnel à amplifier le mouvement de contestation. Le 22 mai prochain sera l’occasion pour l’ensemble des personnels de la fonction publique de manifester leur refus de cette politique de casse sociale et de cette volonté de briser les agents de la fonction publique en s’attaquant à leur rémunération.

Lire les articles précédents :
Pas question de toucher à la rémunération

Les hospitaliers ont rejetté violemment la tentative sournoise de suppression de l’indexation des primes lors d’une manifestation devant le siège...

Fermer